Clarisse Sabard - Le jardin de l'oubli

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d'un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d'une dépression, se rend dans l'arrière-pays niçois afin d'écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l'histoire d'Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

 

Mon avis: 

 

Sans surprise, Clarisse Sabard m'a une nouvelle fois conquise avec ce nouveau roman. 

 

Dans Le jardin de l'oubli, nous faisons la connaissance de Faustine, une jeune femme qui se cherche et qui se voit confier une mission: écrire un article sur la Belle Epoque. Si le sujet est intéressant, Faustine ne sait pas par quel bout commencer, elle prend donc le temps de découvrir son lieu de villégiature et ceux qui y ont vécu, notamment son aïeule Agathe qui demeure une femme mystérieuse. En découvrant que son ancêtre a fréquenté la Belle Otero, Faustine décide de partir de cette rencontre pour son article, mais elle ignore encore que c'est pour elle l'occasion de repenser sa vie et son avenir. 

 

Comme avec ses deux précédents romans (que je vous conseille vivement !), Clarisse Sabard nous fait voyager dans le temps. Elle alterne avec brio les époques et nous plonge à chaque fois au cœur d'une histoire, d'un drame. L’histoire commence tranquillement et plus on avance, plus on plonge dans le passé, plus on en découvre sur Agathe et sa vie, plus on est avide d'en lire encore et encore. J'ai beaucoup aimé cette femme attachante au caractère déterminé. C'est d'ailleurs cette force de caractère qui m'a séduite. Cette volonté de sortir du milieu qui lui est destiné par sa naissance, sa volonté de séduire celui qu'elle veut. Tous ces atouts ont fait d'elle une jeune femme qu'on ne peut qu'aimer. L'auteure a su maîtriser le suspense pour nous offrir une histoire riche en rebondissements; pas une seconde je n'ai imaginé le destin d'Agathe. Faustine, l'autre héroïne de l'histoire n'est pas en reste, elle est aussi très attachante, à sa façon. Elle rencontre des problèmes qui s'expliquent au fur et à mesure. Elle nous fait rire avec un comportement parfois adolescent mais qui n'est, en réalité, qu'une carapace. 

 

J'ai cependant été surprise par le léger tournant que prend la plume de Clarisse Sabard. Celle-ci est disons, plus familière, plus spontanée et plus chargé de phrases pensées. En soi, cela ne pose pas de problème, mais ça peut surprendre au début. Je ne peux que féliciter Clarisse pour ce petit changement d'écriture, je trouve que cela nous rend plus proche des personnages. Je continuerai sur la plume pour évoquer les paysages qui sont si bien décrits qu'on a envie de foncer là-bas, de découvrir la place du village, ...

 

Au travers de ces deux histoires de femmes, l'auteure traite de sujets classiques et forts à la fois: la recherche de ses origines, la quête de l'amour idéal, la remise en question. Les liens familiaux demeurent le fil rouge de cette histoire: une mère et une fille, un mari et une femme. La période d'Agathe est à envoûtante, fascinante, elle met en avant une époque heureuse qui voit la Première Guerre Mondiale la frapper de plein fouet; la période de Faustine est plus légère, plus fantasque car Faustine est assez amusante à sa façon.  

 

Si ces deux premiers romans étaient très bons, celui-ci possède un je-ne-sais-quoi en plus qui fait qu'il est vraiment trop bon. N'hésitez pas à pénétrer dans Le jardin de l'oubli, vous ne le regretterez pas. 

 

Note: 19/20

Coup de cœur ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    roxou06 (mercredi, 13 juin 2018 16:49)

    ce livre a l'air super bien ! je n'ai lu qu'un roman de cette auteur pour l'instant mais j'avais beaucoup aimé :)