Colleen Hoover - Slammed, tome 1: Indécent

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s'installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d'intérêts communs avec Lake, peut-être même trop...

Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?

 

Mon avis: 

 

Colleen Hoover, vous connaissez, c'est cette auteure qui écrit des romans qui vous prennent aux tripes. Elle mêle si habilement l'amour et le drame - pour ne pas dire la mort - que ses écrits nous font passer du sourire à la larme à l’œil en quelques lignes. 

 

Dans ce roman, elle nous raconte l'histoire de Layken (surnommée Lake) qui emménage, à la mort de son père, avec sa mère et son petit frère, dans une ville nouvelle, loin de son Texas natal. Dès les premières minutes, elle fait la connaissance de leurs voisins, Will et son petit frère, Caulder. L'attirance entre Lake et Will est immédiate et mène à un premier rendez-vous qui sera aussi le dernier lorsque Lake réalise que Will est son professeur...

 

Une fois de plus, Colleen Hoover a écrit un livre fort, puissant sur le plan émotionnel. Elle créé une histoire magnifique portée par des personnages à la fois forts en caractère et hauts en couleur. Lake est une jeune fille triste et perdue: son père est mort soudainement, s'ensuit un déménagement puis une nouvelle déconvenue. On s'attache forcément à cette jeune fille qui voit son cœur valser au gré des faiblesses de Will. D'un autre côté, on comprend Will et ses positions. Mais comprendre, est-ce accepter ?! La relation qui se noue entre eux est très belle. J'aime beaucoup l'idée de la poésie pour faire passer des messages. J'aime aussi le fait que Lake soit une jeune fille forte de caractère qui n'hésite pas à hausser le ton. Les personnages secondaires sont aussi très importants, le petit frère de Lake est un bonheur à lui tout seul ! Mais si vous lisez régulièrement Colleen Hoover, vous savez qu'elle s'attache à ne pas nous compter un conte de fée, c'est pourquoi la mort a souvent son propre rôle dans ses histoires et si vous pensiez qu'avec Indécent, seul le père de Lake était concerné, vous vous trompiez... mais je n'en dis rien, je laisse le roman conserver cette information pour mieux surprendre le lecteur qui ne s'y attend sûrement pas (en tout cas, pour ma part, ce fut une surprise). 

 

En permettant à ces deux jeunes gens de se rencontrer, Colleen Hoover nous offre un joli hymne à la vie; malgré ses malheurs, Lake parvient à retrouver le sourire, tout comme Will que la vie n'a pas épargné. 

 

L'art a toujours une place dans les romans de Colleen Hoover (peinture, musique), ici c'est la slam qui est mis en avant, une poésie particulière que je connais peu, je l'avoue. Les passages cités sont très intéressants, pas trop nombreux, juste ce qu'il faut. Sympathique aussi car ils permettent à nos héros de communiquer autrement. 

 

"Si j'étais toi, je ne ferais pas ça."

 

Seuls deux points négatifs voient le jour selon moi: le titre et la couverture. Franchement, je cherche encore un sens à cette couverture qui n'a aucun rapport avec l’histoire !! Et le titre, même chose. Bon, on peut le comprendre si on se réfère à la relation prof/élève, et encore, je jugerais celle-ci de déplacée et non d'indécente, les personnes concernées étant majeures. Bref, ils seraient bon parfois que les maisons d'éditions travaillent davantage sur ces points là car je dois admettre que si j'ai mis autant de temps à ma lancer dans ce roman, c'est en raison de sa couverture absolument pas attirante. 

 

Indécent est fidèle au registre Colleen Hoover: un mélange de douceur et de brutalité, des personnages attachants, une plume addictive, une histoire qu'on lit d'une traite, et petit bonus avec celui-ci: il y a une suite :-) 

 

Note: 19/20

Coup de cœur ! 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Aurélie (vendredi, 02 juin 2017 16:59)

    Une auteure que je ne connais absolument pas. D'ailleurs on m'a conseillé Ugly Love pour la découvrir. Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que la couverture n'est pas du tout attirante. Chronique bien sympathique qui me donne encore de découvrir cette fameuse Colleen Hoover ! :)

  • #2

    Les Mots de Gwen (vendredi, 02 juin 2017 18:40)

    Moi je te conseillerais Maybe Someday qui reste le meilleur pour moi :-)
    Laisse toi tenter par Colleen Hoover, ce sera sans regrets je pense!