Arnaldur Indridason - La voix

Tuer un père Noël, il n´y a qu´un Islandais pour oser imaginer ça ! Le commissaire Erlendur, qui déteste les fêtes de fin d´année, doit enquêter sur un père Noël assassiné dans un hôtel de luxe juste avant un goûter d´enfants.

Sale boulot pour le commissaire, dont la fille essaye de ne pas replonger dans la drogue.

La victime était portier et occupait une petite chambre dans les sous-sols depuis vingt ans. Son licenciement lui avait été signifié la veille. Le commissaire prend ses quartiers d´hiver pour une enquête qui va faire remonter à la surface de vieux démons.

 

Mon avis:

 

Troisième volet de la série concernant le commissaire Erlendur, ce roman m'a un peu moins séduite que les précédents...

 

A l'approche des fêtes de Noël, Erlendur et son équipe sont appelés pour constater la mort d'un homme, le portier de l'hôtel et accessoirement homme à tout faire comme Père Noël pour la fête des enfants. L'homme est découvert dans une position peu flatteuse et très vite, il s'avère que certains ont des motifs pour commettre un meurtre, mais surtout que tout n'est pas clair dans cet hôtel: prostitution, drogue ou encore vol semblent être monnaie courante. Sans compter que la victime est un ancien enfant star, une carrière éphémère près de 40 ans plus tôt. Beaucoup de suspects, mais Erlendur parvient à resserrer la corde autour du vrai coupable...

 

Ce tome approfondi le passé d'Erlendur, un passé torturé tout comme son présent puisqu'il vit avec cette culpabilité qui le hante: il a survécu et pas son frère. En parallèle, il tente d'aider au maximum sa fille qui a décroché de la drogue après avoir frôlé la mort en perdant son bébé. Nous en apprenons donc un peu plus sur notre protagoniste mais aussi sur ses coéquipiers: Sigurdur Oli et sa femme tentent d'avoir un bébé tandis que Elinborg prévoit un grand repas pour les fêtes. Nous découvrons aussi que Erlendur n'est pas totalement insensibles aux charmes féminins !

 

L'histoire est originale mais pas transcendante. La voix m'a un peu moins emballée que La cité des jarres et La femme en vert, les deux précédents volets. Pourtant, nous retrouvons tous les ingrédients d'un bon Indridason, mais l'histoire en elle-même est le point faible selon moi. Trop complexe et trop simple à la fois, je n'ai pas eu d'empathie pour ce Père Noël. Et puis, les coéquipiers de Erlendur sont peu présents, si bien qu'ils m'ont manqué !

 

Un bon roman cependant, je le conseille à tous ceux qui suivent cette saga. Le véritable point positif est le voile qui se lève un peu plus sur le personnage sombre et mystérieux qu'est le commissaire Erlendur.

 

Note: 14/20

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    roxou06 (lundi, 04 avril 2016)

    (commentaire du 24 mai 2014, 18h43)
    je ne connais pas du tout cette saga ... mais bon, j'avoue que ce n'est pas trop mon genre de roman !

  • #2

    Les Mots de Gwen (lundi, 04 avril 2016 15:12)

    (commentaire du 26 mai 2014, 16h20)
    Il est vrai que la littérature nordique est particulière!! Une bonne saga à découvrir si jamais te le désires un jour :)

  • #3

    Cristy (lundi, 04 avril 2016 15:13)

    (commentaire du 27 mai 2014, 18h31)
    En ce moment je suis fidèle à l'inspecteur Wallender :)
    Un inspecteur nordique aussi, ils sont fort ses suédois pour écrire de bons romans policier :)

  • #4

    Les Mots de Gwen (lundi, 04 avril 2016 15:13)

    (commentaire du 28 mai 2014, 18h52)
    En fait, je ne connais que cet auteur! Je devrais plutôt dire que je n'ai lu que celui-ci! Mais c'est vrai qu'ils sont doués! A mon avis, l'ambiance nordique y est pour beaucoup :)

  • #5

    fanny (lundi, 04 avril 2016 15:14)

    (commentaire du 29 mai 2014, 19h43)
    Je lis beaucoup de bien de cet auteur. Je le découvrirais surement un jour.

  • #6

    Les Mots de Gwen (lundi, 04 avril 2016 15:15)

    (commentaire du 30 mai 2014, 15h02)
    Un très bon auteur avec un univers bien particulier :)